Le mental ment

Le mental.

C’est ductile, malléable, altérable. Un ciel gris, une chanson triste, tout peut influencer notre motivation à se donner un coup là où il le faut afin de s’élancer une fois de plus. Certaines journées, ça semble pire. On dirait que tout nous dit de ne pas aller courir. Des raisons complètement stupides nous mènent par le bout du nez, ficellent nos membres et notre esprit afin de les contrôler comme un naïf pantin.

Parfois, je me lève le matin avec l’envie incontrôlable d’enfiler mes souliers au plus vite et de partir en exploration, de fouler des nouveaux chemins – ou des anciens – et de toujours découvrir quelque chose de nouveau, tant sur l’environnement qui m’entoure que sur moi-même.

D’autres fois…

Je me sens comme Atlas, celui qui porte le poids du monde sur ses épaules. Sauf que c’est le poids de la course que je devrai accomplir ultérieurement dans ma journée qui me pèse. J’y pense et y repense sans cesse, tentant de trouver une issue cachée à ce dilemme qui n’en est pas un. L’ange et le démon se tiennent en équilibre sur mes épaules et se lancent immanquablement dans un débat acharné afin de convaincre l’indécise sur laquelle ils s’égosillent.

Moi: « Il fait chaud aujourd’hui… »
Ange: « Raison de plus pour y aller, imagine s’il fait 30 °C au marathon, tu vas avoir l’air fine la grande si tu t’es jamais entraînée dans des grosses chaleurs! »
Démon: « Mets-en qu’il fait chaud! Imagine comment tu serais bien chez toi, biiin relaxe avec un bon café glacé. Pis au pire, s’il fait chaud au marathon, tu vivras avec! Tu t’adaptes bien anyways.. »

La plupart du temps, c’est l’ange qui l’emporte. Il nargue le démon alors que je me prépare en me demandant pourquoi j’y vais. Puis, après les 20 premières minutes durant lesquelles l’envie de se revirer et d’arrêter tout ça est suffocante, je suis bien. Je suis contente de m’être motivée, d’être sortie, de m’améliorer physiquement, mais surtout mentalement.

C’est une des beautés de la course à pied, surtout pratiquée dans des conditions moins qu’idéales. Ça te renforce le mental d’une façon incroyable.

image

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s